Une année d'absence


Ouah.

Ca faisait un certain temps. Mon dernier article remonte à janvier, il y a 11 mois donc.



Je sais ce que tu te demandes.

Que s'est-il passé?

Installes-toi confortablement et essaye de ne pas juger.

Wanderlust TAG : le voyage, cette drogue !

Me voici, me voila. !
(Dirladidadada)

On est début d'année, je m'excuse de ma relative absence. Tout le monde est fort occupé, et moi aussi, je ne vais pas mentir. Je réfléchis beaucoup sur mes projets pour 2017, entre emménagement dans mon premier chez moi (ouii !) et les voyages. Entres autres !
Je veux que cette année soit le début de magnifiques aventures, mais bien sûr, cela ne peut pas se créer tout seul ! ;)

Enfin bref, je vais arrêter de parler et commencer ce TAG. Je l'ai trouvé sur ce blog là, je t'invite toi aussi a y répondre, bien évidemment.

Quelle était le premier voyage en avion ?
L'Espagne je pense... Mes grands-parents y vivent la moitié de l'année, nous partions en général en voiture pour 18 heures. A partir de mes 12 ans, j'ai préféré prendre l'avion, car cela allait plus vite.
Le plus ironique est que ces longs voyages me manquent un peu.


Etre germaphobe : mon top 5 de touche moi pas

Helloooo !

Vois-tu, je ne suis pas le genre de personnes à aimer me faciliter les choses. Parce que hein, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

L'une de mes particularités (qu'on remarque assez vite) est que je n'aime pas toucher des choses avec mes mains.

Je n'aime pas non plus que les gens me touchent. Les gens que je ne connais pas, s'entend.

C'est un soucis purement du 1er monde comme on dit.

Aujourd'hui, je te fais un petit résumé des situations qui se présentent à moi. Et qui ne me font clairement pas plaisir.

#1 : Les transports en commun


Ou : "Le pire cauchemar". Je hais les transports en commun pour cette seule et unique raison. En soit, je ne les déteste pas. J'ai besoin d'un transport après tout. MAIS ça m'arrangerait mieux un transport... personnel.
Tu ne me verras jamais toucher une barre, mais plutôt me reposer dessus avec l'extérieur de mon bras.
Et oui, j'ai l'air d'une abrutie.

Ou aussi, me tenir à une attache avec un seul doigt.
Véridique. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, je vous le demande !