J'ai 21 ans et j'ai peur


Un jour, je me suis réveillée et j'avais 20 ans. 2 décennies étaient déjà passé et je n'avais toujours rien fait de ma vie.

J'étais juste en 2ème année de commerce extérieur, des projets plein la tete, tellement d'envies que je pourrais remplir un cahier avec. Je voulais voir le monde, je voulais changer mon quotidien. Je voulais tout voir, tout faire, tout découvrir.



Je voulais l'argent, le succès, la maison, le mari, les enfants, les vacances. Tout.

Puis cette année est passée et les choses ont changées. Toute ma vie a changé avec un évènement ; je suis devenue orpheline de papa.

Désormais, j'ai 21 ans et je suis déçue.


Moi qui voulais tellement de choses, je me suis réveillée un jour en me disant

"Est-ce que tu dois vraiment le faire ?". 

Je n'ai pas trouvé de réponse.

Cette année, dans quelques mois plutôt, j'aurais fini mes études. 19 ans de ma vie arrivent à une fin et je ne suis plus sure de la vouloir.

J'ai toujours dit "Dès que j'ai fini, je prends ma valise et je me barre de ce pays !". Je le répète inlassablement depuis que j'ai 14 ans. Cela fait 7 ans que je mets chaque mois de coté pour me payer mes rêves.

Et un jour, je me suis réveillée en me demandant si cela en valait la peine.

Deux choix s'offrent à moi : Rester en Belgique, dans ce pays pour lequel je n'ai plus autant d'affection, mais rester pour ma famille. Ou partir.

Pour aller ou ? Pour faire quoi ?

Je ne sais pas.

Ma mère me dit de ne pas perdre trop mon temps pour voyager. Que c'est futile. Que cela ne fera que me ruiner. Que je devrais aller travailler et me faire un foyer. Avoir ma famille, arrêter mes idioties et enfin "faire comme tout le monde".

"Etre une adulte"

Peut-etre que avec le temps, j'ai fini par le croire...?

Ou est-ce que je suis juste terrorisée par cet avenir ?

Je n'ai jamais voulu être comme 'tout le monde'. Mais je comprends pourquoi tant de gens choisissent de rester. C'est rassurant. Je sais ou aller, quoi faire, avec qui. Ma famille serait ravie que je reste avec eux. Il n'envisage d'ailleurs meme pas que je parte plus que quelques mois.

J'ai 21 ans et j'ai peur.

J'ai peur de les décevoir. J'ai peur de me décevoir.

J'ai peur de laisser les gens derrière moi. J'ai peur de m'en vouloir de ne pas profiter de ma jeunesse.

J'ai peur d'aller vers les autres, de ne pas trouver ma place. J'ai peur de rester à tout jamais Océane, l'introvertie pas très à l'aise en groupe.

J'ai peur de perdre mon temps, mon argent et de devoir rentrer chez moi honteuse d'avoir échoué. J'ai peur de ne jamais vivre.

Est-ce que toi aussi tu as ce type de réflexion ? 
Dis moi ce que tu pense de cet article assez personnel... >< 
Dis moi que je ne suis pas la seule à avoir des doutes... ?

Ps : Cette reflexion fait suite à l'article que j'ai lu : Un quart de siècle et des projets plein la tete. Je vous invite à aller le voir !

10 commentaires :

  1. Je ne suis pas d'accord avec ta mère ... Il FAUT voyager. Sinon tu seras pleine de regret plus tard. Voyager va te permettre de faire des découvertes, de voir d'autres mode de vie et peut être qu'en rentrant tu te diras que t'est quand même bien dans le tien. Tu pourras penser différement. Je suis désolé mais pour moi la vie c'est pas à tout prix avoir la belle voiture le mari etc. ça c'est les idées de la société. Moi je te conseille d'aller voir ailleurs pour au final être fixé sur ta vie.
    J'espère que mon tout petit commentaire va t'aider d'après mon expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi d'avoir commenté :)
      Tu as malheureusement raison... L'ideal de la société, c'est de faire ses études, rester dans son pays, trouver un travail, puis un mari, puis avoir des enfants, ...
      Mais cela ne me correspond pas exactement. Ou peut-etre qu'aller ailleurs me permettre d'etre fixée, comme tu le dis :)

      Merci encore ! Bisous

      Supprimer
  2. Article touchant, je vis un peu la même chose en ce moment, je me suis reconnu dans ce que tu as écris... Je te rassure tu n'es pas la seule :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah, j'espère que cela s'arrangera pour toi.... Je vais surement suivre aussi tes "aventures", peut-etre cela m'aidera dans les miennes ?

      Bisous !

      Supprimer
  3. Coucou Océane,

    Ton article m'a beaucoup touchée et j'aimerais t'apporter mon témoignage pour peut-être te donner quelques éléments de réponse, aussi personnels soient-ils. Tout d'abord, je suis vraiment peinée pour la perte de ton papa, je sais à quel point c'est dur... Moi aussi, j'ai perdu ma maman à l'âge de 8 ans, alors qu'elle n'avait que 30 ans. C'est arrivé comme ça, un AVC qui ne lui a laissé que quelques heures et l'a arraché à nous sans prévenir.

    J'ai passé une enfance dévastée par ce traumatisme, et je me suis réfugiée dans mes rêves, mais aussi à quelque part dans la fuite. J'ai toujours voulu voyager, quitter mon environnement qui, faute de chance, ne pouvait malheureusement pas m'offrir mes rêves de réussite personnelle et professionnelle.

    Comme toi (même si nos motifs divergent), je me suis longtemps demandée si partir était égoïste, légitime ou carrément nécessaire. S'il fallait quitter les proches qu'il me restait ou non. Seulement, j'ai repensé à ma mère et sa vie si brutalement écourtée, et je me suis dit qu'il fallait profiter de la vie et réaliser ses rêves car le temps nous est compté. J'ai pris donc pris mon courage à deux mains et ai quitté ma région, et compte un jour m'expatrier à l'étranger pour de bon. Evidemment, certaines personnes de ma famille m'en veulent, ne comprennent pas mon choix, et bien sûr qu'ils me manquent, mais je pense que vivre sa vie et aller à la découverte du monde n'est pas un choix égoïste, au contraire : cela forge un regard plus ouvert et fera de toi une personne enrichie et plus sereine au fil du temps. Et puis, rien n'est définitif, il existe tellement de moyens de communication et de transport que tu pourras toujours rester au contact de tes proches.

    Et après tant d'années, bien sûr que j'ai toujours peur de ne pas réussir mes projets et me sens parfois honteuse quand j'ai des petites galères (il faut aussi avouer que je n'aime pas "leur donner raison" à quelque part), mais ces minis échecs permettent de me surpasser et de faire toujours mieux. Aucune vie n'est parfaite, ni ici ni ailleurs, mais l'important c'est d'essayer et de n'avoir aucun regret.

    Donne-toi le temps qu'il te faudra, profite encore un peu de ta famille, mais n'abandonne pas tes rêves. La décision t'appartient, mais ne te gâche pas la vie à un si jeune âge et n'aie pas peur de quitter ta "zone de confort", vraiment :)

    Bon courage et gros bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as mit en ecrit ce que je pensais EXACTEMENT ! "je me suis longtemps demandée si partir était égoïste, légitime ou carrément nécessaire. Seulement, j'ai repensé à ma mère et sa vie si brutalement écourtée, et je me suis dit qu'il fallait profiter de la vie et réaliser ses rêves car le temps nous est compté."
      Je n'aurais pas pu mieux dire... Il est vrai que la mort d'un parent lorsqu'on est jeune fait de nous quelqu'un de différent, en tout cas, il y a cette sorte "d'urgence" à réaliser ses rêves. Mais comme tu le dis, est-ce égoiste ou un vrai besoin ? Je suis contente d'avoir fait cet erasmus parce que cela m'a permit de faire une "pause" loin de mes habitudes, loin de tout ça... Cela m'a fait du bien.

      Vraiment merci pour ton témoignage, tu n'imagines pas comme il m'a touché ma belle....
      Merci à toi, du fond du coeur :)

      Supprimer
  4. La seule chose que je pourrais te dire, c'est qu'à 21 ans, tu as le droit d'échouer, tu as le droit d'être égoïste, tu as le droit de vivre pour toi ! Il y a une expression qui dit "Il vaut mieux vivre ses rêves que rêver sa vie" et surtout, il ne faut pas que dans 10, 20 ou 30 ans tu es des regrets !

    Avec mon mari, nous avons décidé de partir un an au Japon, en Visa Vacances Travail, pour voir si la vie là-bas nous conviendrait. C'est mon rêve depuis tellement longtemps et nous allons le transformer en réalité ! Je ne veux pas que plus tard, je me dise "Et si nous étions partis ? Et si la vie là-bas était mieux ? Et si j'avais pu enfin trouver ma place dans ce monde ?" Ma famille va me manquer, c'est sur. Mais je sais qu'ils seront aussi heureux pour moi parce que je vis ma vie !

    Pour moi, être adulte c'est être capable de prendre des risques, c'est faire des choix pour soi et les assumer entièrement, que ce soient des échecs ou des succes ! Etre adulte, ce n'est pas faire comme tout le monde, mener une vie simple et facile ! Etre adulte c'est assumer ce que l'on est ! C'est savoir ce que l'on veut et se donner les moyens d'y arriver !

    Bas toi pour tes rêves ! Sois toi, vis pour toi ! Et surtout sois heureuse, quel que soit ton bonheur ! Je pense que c'est ce qu'il y a de plus important !

    Et je crois que tu m'as donné envie de faire un article ^^


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh quelle merveilleuse aventure ! Je vais suivre cela de près :)

      Je me réjouis de voir cet article !

      Et oui sinon, malheureusement, pour beaucoup, etre adulte = rentrer dans le moule... Mais j'en veux un peu plus dans la vie (malheureusement ou heureusement ?). Et comme tu dis, je suis jeune. J'ai le droit de me planter et de rever :)

      Bisous et merci encore de ton commentaire !

      Supprimer
  5. Je te laisse un commentaire trois siècles plus tard.. je suis désolée é_è
    Je suis désolée pour ce qui arrivé à ton papa.. Malheureusement on ne peut rien y faire..
    En ce qui concerne le reste, je pense que je te comprends pas mal, je réfléchis pareil.. totalement pareil en fait..
    Je ne suis pas tellement plus âgée que toi, je vais sur mes 25 ans, et j'ai l'impression de passer à côté de quelque chose. Finalement ça ne sert à rien de faire des plans sur la comète en se disant qu'à tel âge on aura fait ceci, ça et cela. Ca ne se passe jamais comme on le souhaiterait. Parfois c'est pire, parfois c'est mieux ! Ce que je vais dire je le dis aussi pour moi au final, mais il faut passer outre cette peur d'échouer. Comme toi, j'ai l'impression de ne pas être comme tout le monde, je ne suis pas à l'aise en groupe (le mot est faible.. haha) et je me triture l'esprit avec mes questions existentielles. Mais voilà, tu as 21 ans et la vie devant toi, il te reste tout à faire et à voir !
    Perso, je me dis que j'ai pratiquement un quart de siècle et j'ai l'impression que je suis limite condamnée.. Depuis un an et demi j'ai des problèmes de santé qui me pénalisent dans mon quotidien et qui me limitent très clairement. Je ne peux plus faire de sport, dormir chez des gens ou encore voyager sans être en miettes. Avec du recul je me dis que j'aurais dû me bouger avant, quand je le pouvais encore. Franchement, voyage, fais tout ce que tu as envie de faire, d'expérimenter ! La vie est trop courte pour avoir peur ou se conformer aux autres.
    Je ne pense pas que tu échoueras, parce qu'au final, même si cela se passe mal, tu en tireras forcément quelque chose qui te feras grandir. Ce sera un mal pour un bien ! N'aies pas peur de faire tes expériences, c'est comme ça qu'on vit finalement !
    Je ne pense pas que mon message t'aideras en quoi que ce soit, mais voilà, je pense que tu n'as pas à t'en vouloir pour quoi que ce soit si jamais tu finis par partir..
    Bisous ma jolie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey choupi ! Moi je m'excuse d avoir mit autant de temps à répondre ><
      Merci de m'avoir donné ton avis :3 <3. C'est vrai que j'ai peur de me retrouver coincée un jour, plus de regrets que de bonheurs dans ma vie...
      J'espère que tes soucis physiques vont s'arranger d'ailleurs ! ><

      Bisouuus !

      Supprimer