Budapest : Premières impressions du pays des Magyars

Szia !

Je continue ma série "Premières impressions" avec cette fois-ci Budapest. Pour ceux qui ne le sauraient pas, je vais y passer les 12 prochaines semaines (pour être exacte) dans le cadre de mon stage de dernière année de bachelier.

Alors Budapest... Pourquoi tout d'abord cette destination ?

photo article budapest

Dans le cadre de mon stage, je devais choisir un bureau dans une certaine liste ; il y avait Budapest, mais aussi Vilnius, Buenos Aires, Pekin, ... Je ne pense pas que je peux vous parler plus que ça de mon stage, car je travaille pour le Gouvernement Belge. Je vous en dirais plus quand j'aurais fini :).

Chaque bureau pouvait présenter un peu les taches demandées. Et c'est cette description qui m'a intéressée : un mélange de coopération et d'indépendance. Beaucoup de bureaux m'avaient plus l'air de donner des "recherches" à faire, et pas vraiment de m'apprendre quoique ce soit. Ca m'a plu, j'ai postulé, passé les entretiens et j'ai été prise.

Je n'ai jamais posé les pieds avant en Hongrie. Les seuls pays de l'est Europe Centrale que j'ai fait sont la Pologne (dont je ne me souviens pas très bien... ahah) et la Lituanie dans l'est (dont j'ai un souvenir très moyen).
Important : la Hongrie n'est pas un pays de l'est mais d'Europe Centrale. Ne qualifies jamais la Hongrie de "pays d'Europe de l'Est" devant un Hongrois.

Bref, je suis arrivée à l'aéroport et comme toujours, c'est dans le taxi que je me suis dit "Mais qu'est-ce qu'il m'a pris Nom di Dju". Car vois-tu, je ne parle pas hongrois, je ne connais pas vraiment la ville et j'avais entendu assez de préjugés sur la Hongrie pour toute une vie.

De plus, le blog de Kenza (que j'ai rencontré d'ailleurs !) m'avait un peu fait peur, soyons honnête.

photo article budapest
Le marché couvert, à Pest.

Voici donc ce que j'en pense au bout de trois semaines.

Budapest fait partie des villes que tu adores ou que tu détestes, je crois. Pour l'instant, je l'aime bien. J'aime son architecture, les gens, la nourriture, ... Car oui, les gens sont sympathiques. Ca a l'air incroyable (les Hongrois ont une réputation assez froide).
Certes, leur sympathie est différente des gens du sud, mais ils le sont.

Je dirais que selon le quartier où tu habites, ton avis changera aussi. J'habite dans un très joli quartier et même si mon immeuble est en ruine entretenue (big up Kenza), l'appartement est sympa.
Mais je sais que dans le 8ème, il y a de véritables appartements qui tiennent miraculeusement debout. Je fais partie des chanceux ici.

Les deux personnes avec qui je travaille m'aident quand je leur pose des questions et elles le font avec le sourire. Ma boss m'a donné des prospectus et un magazine sur la ville pour que je puisse me faire des petits programmes. Elles m'ont toutes les deux conseillé des endroits, parlé de leurs coutumes, ...
Ma boss m'introduit à des évènements, j'apprends le 'réseautage' et ça ne se passe pas si mal que je ne l'aurais pensé.

D'ailleurs, le rythme de travail est très différent ici. Je commence à 8h30 et je travaille jusqu'à 16h30. Sympa, tu me diras ? Je n'ai qu'une seule pause sur la journée (30 min) et c'est pour manger. Ici, quand on travaille, on travaille et c'est tout. Pause café, on connaît pas. Tu te lèves, tu vas à la cuisine, tu fais ton cafe et tu reviens t'asseoir dans la meme minute.

Et on travaille dur, tu peux me croire. Nous (et la Hongrie aussi en général) souffrons d'un manque de budget ; nous sommes 3, mais nous avons tous les jours de nouveaux dossiers qui s'ouvrent. Mais bon, je suis quelqu'un qui ne rechigne pas à travailler (j'ai un tempérament d'indépendante). Je suis venue apprendre après tout.
Même si, parfois, j'ai envie de me taper la tête contre le mur.

Sinon, les gens ne s'énervent pas lorsqu'ils voient que je ne sais pas me débrouiller en hongrois. On fait des signes et ça va très bien. Parfois, j'ai un sourire. Parfois, la personne me regarde de manière vide et continue à me parler hongrois. La, c'est plus ennuyant.

Je crois que cela confirme mes intuitions sur le fait que je sois une personne "du froid". Je me sens plus à l'aise ici en 3 semaine qu'à Nicosie. J'ai déjà écrit plus d'articles en réserve sur Budapest que sur la Chypre. Voila voila.

C'est difficile à expliquer, mais je me sens pas trop mal ici. Peut être est-ce parce que j'évolue dans un milieu ou je côtoie des gens plus vieux que moi et donc avec qui je m'entends mieux. Samedi soir, j'ai participé à une soirée avec des gens en moyenne de 30 ans. Moi ça ne me dérange pas.
Je dirais même que je préfère.

Maintenant, le gros soucis que j'ai c'est ma vie sociale. Je travaille là-dessus comme tu dois le deviner. Mais grâce aux évènements du travail, je rencontre des gens.

A suivre donc !

Es-tu déjà venu en Hongrie ? Si oui, qu'en penses-tu ?
Si non, quels sont les "a-priori" que tu as sur ce pays ? Je pense faire un article qui les compile et y répondre !

4 commentaires :

  1. Très agréable à lire et je reviendrais pour la suite de tes impressions :) Belle découverte. Personnellement, en rapport avec ta question, je n'ai pas encore été en Hongrie mais je compte y aller. Je n'ai pas d'a priori, et je suis encore plus impatiente d'y aller maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Ravie que cela t'ait plu :) A bientot peut-etre en Hongrie ? :D

      Merci encore de ton commentaire ! :)

      Supprimer
  2. Coucou :3
    Je ne vais pas avoir grand chose à dire, si ce n'est que j'attends avec impatience la suite de tes aventures, et contente pour toi que ça se passe plutôt bien :3
    Profite bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Cette rapidité de réponse que j'ai... :D)

      Merci Minus :D. Jusqu'ici tout se passe bien sans soucis majeur !

      Bisous !

      Supprimer